La première fois que j’ai mis les pieds à Bordeaux, je suis montée d’un pas décidé dans le tram, pensant pouvoir acheter mon ticket auprès du chauffeur… Et c’est exactement pour vous épargner ce genre de situations embarrassantes que je vous propose ce petit article. Comme toutes les grandes villes, Montréal dispose d’un réseau de transport bien élaboré avec ses petites particularités. Combien coûte un ticket ? Où l’acheter ? Comment me rendre à l’aéroport ? Je réponds à toutes vos questions !

Quatre lignes de métro et pas moins de 220 lignes d’autobus régies par la STM (Société de Transport de Montréal), 30 kilomètres de souterrains et 460 stations Bixi… Circuler dans la deuxième ville la plus peuplée du Canada n’est pas difficile, du moins quand on en connait ses spécificités, je résume :

Métro & autobus : comment ça fonctionne ?


Où acheter un ticket de métro/bus ? Combien ça coûte ?
Un ticket 1 passage coûte 3,25 $. Pour vous le procurer, rien de plus simple, ça fonctionne comme en France… ou presque ! Pour le métro, rendez-vous dans un point de vente STM ou sur les bornes présentes en station. En revanche, pour le bus, préparez la monnaie exacte que vous introduirez dans une machine en montant à bord. Attention, le ticket 1 passage est le seul ticket pouvant être acheté à bord d’un autobus. Il est valide 120 minutes mais ne vous permet pas de faire un aller-retour, ni de remonter sur la même ligne, ni de reprendre le métro une fois sorti de la station.

Puis-je prendre le risque de frauder ?
C’est à vos risques et périls mais, attention, ici le paiement et la validation des titres de transport sont pris très au sérieux. Tout le monde valide et si un passager fait mine d’être dans la lune pour ne pas s’acquitter des 3,25 $, le chauffeur le rappelle à l’ordre. Ces cas de figure sont rares puisque les amendes montant jusqu’à 500$ suffisent à dissuader de la fraude.

metro montreal

Puis-je me rendre n’importe où avec un seul ticket ?
Et bien, non ! Contrairement à Paris, où un ticket de métro vous permet de circuler autant dans la capitale que dans sa banlieue, à Montréal, un ticket de la STM ne vous permet pas de vous déplacer hors de la ville. Je m’explique : si vous souhaitez vous rendre à Laval depuis Montréal, alors il vous faudra acheter un premier ticket de métro – ou de bus – pour atteindre les portes de Laval avec la STM puis un second ticket – cette fois de la STL – pour arriver à destination. Ainsi, votre voyage ne vous coûtera pas 3,25 $ mais bien 6,50 $ soit 13 $ aller-retour : ça pique n’est-ce pas ?

Les bonnes manières.
Ne soyez pas surpris aux abords des arrêts de bus lorsque vous voyez une file de personnes alignées à la queue leu leu. Contrairement aux Français, les Québécois sont très bien éduqués lorsqu’il s’agit de transport et montent dans le bus les uns derrière les autres. Ça surprend au début…

autobus montréal

Comment trouver une station de métro/un arrêt de bus ?
Comme dans chaque grande ville, les stations de métro sont relativement bien indiquées. Pour les arrêts d’autobus, en revanche, ouvrez l’œil, ils peuvent aussi bien être des abris en verre très visibles que des petites pancartes accrochées sur des poteaux. L’avantage, c’est qu’ils sont très rapprochés les uns des autres : très pratique lorsque vous loupez votre arrêt, surtout au début, quand vous n’êtes jamais sûr de l’endroit où il faut descendre.

Un abonnement en fonction de la durée de votre séjour


Que vous soyez de passage à Montréal, touriste longue durée ou bien PVTiste, vous n’aurez probablement pas les mêmes besoins en termes d’abonnement. Que vous passiez une soirée, un week-end, une semaine ou un mois à Montréal, la STM propose tout un tas de solutions à vos besoins. Je vous conseille de vous rendre sur son site Internet pour vous imprégner de toutes les informations nécessaires. Sachez par exemple que du ticket 1 passage au pass 3 jours, les titres de transport peuvent être chargés sur l’Occasionnelle (une carte à puce non rechargeable à durée de vie limitée). Ainsi, à partir du pass Hebdo – qui est valide du lundi 5h00 au dimanche 23h59 – vous devez posséder ou acheter une carte Opus (le pass Navigo montréalais).

plan métro montréal

Comment me rendre à l’aéroport ? Aucune ligne de métro ne fait la liaison aéroport/centre-ville mais vous pouvez en revanche compter sur la navette 747 disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. La durée entre les deux terminus varie en fonction du trafic de 35 min à 1 heure, soyez donc prévoyant… Quant à son coût, accrochez-vous : 10$ tout de même (bornes au niveau Arrivées de l’aéroport ou monnaie exacte dans le bus). Petites précisions : 1/ Ne jetez pas votre ticket en arrivant à l’hôtel car il vous donne accès à tout le réseau bus et métro de la STM pendant 24 heures consécutives. 2/ Les pass week-end, 1 jour, 3 jours, hebdo, mensuel et 4 mois sont aussi acceptés à bord sans frais supplémentaires. Ainsi, si vous arrivez un vendredi à 16h à l’aéroport, je vous conseille d’acheter un pass week-end illimité à 13$ et de patienter jusqu’à 18h – l’heure à laquelle débute la validité du pass – plutôt qu’un trajet à 10$ qui ne vous offrira que 24 heures illimitées.

D’autres navettes particulières ont été mises en place pour permettre aux usagers de se rendre à certaines places en transports en commun. Ainsi, le Casino de Montréal est accessible depuis le Parc Jean-Drapeau avec la navette 777 et les bus 767 et 769 desservent le parc d’attractions La Ronde dès le printemps.

Je souhaite découvrir Montréal en pédalant


Pour être tout à fait honnête avec vous, je n’ai pas encore eu le temps de tester le Bixi – le Vélib de Montréal – puisque ce système de vélos en libre-service n’est disponible que de la mi-avril à la mi-novembre. En revanche, voici quelques petites informations utiles que j’ai pu récolter :

pédaler à montréal

Être piéton à Montréal


Si vous êtes à l’aise avec le Nord, le Sud, l’Est et l’Ouest, alors vous n’aurez aucun problème pour vous déplacer dans Montréal. La ville étant construite sur le système nord-américain du damier, il est très facile de s’y repérer. En revanche, enfilez de bonnes chaussures car la longueur des rues risque de vous mettre à rude épreuve. Certaines atteignent la trentaine de kilomètres ! Imaginez un peu, vous tournez en rond depuis 25 bonnes minutes lorsque vous tombez enfin sur la rue Sherbrooke. Soulagé, vous pensez être à deux pas de votre lieu de rendez-vous… Ben oui, après tout, en France, si vous deviez traverser l’avenue des Champs-Elysées, depuis la place Charles de Gaulle jusqu’à la Concorde. vous mettriez quoi ? 30 minutes tout au plus pour arriver à destination ? Ici, lorsque vous arrivez d’un bout de la rue Sherbrooke et que vous devez vous rendre à l’opposé : oubliez la marche. 30 kilomètres à pied, ça use, ça use… !

rues-montreal

Autre particularité de la marche à Montréal : le réseau piétonnier souterrain ou RÉSO. Couvrant une trentaine de kilomètres, il relie résidences, bureaux, universités, hôtels et centres commerciaux de l’intérieur ; si bien qu’en France, on imagine que les Montréalais ne mettent pas un pied dehors l’hiver… Remarquez, avec toutes les boutiques, restaurants et salles de spectacle qui composent le RÉSO, c’est vrai, à quoi bon arpenter les trottoirs gelés l’hiver et supporter les températures caniculaires l’été ? Accessible par près de 190 points d’accès extérieurs, vous pouvez découvrir le RÉSO depuis le Complexe Desjardins, le Centre Eaton ou bien encore la place Alexis Nihon.

Moi aussi j’ai appris des choses aujourd’hui


🚍  L’été, des navettes fluviales relient Montréal à Longueuil ou au Parc Jean Drapeau.
🚍  Lorsque la lumière sur le toit d’un taxi est allumée cela signifie qu’il est disponible.
🚍  Il n’existe pas de tarif nuit ou week-end applicable pour les taxis de Montréal.
🚍  Le pourboire du chauffeur de taxi est facultatif mais il est d’usage d’en donner.
🚍  Ici aussi, les chauffeurs de taxi font la guerre à Uber.
🚍  Communauto est un service de location de voitures courte durée par abonnement : plein d’essence compris dans la location et voitures disponibles 24h/24 et 7j/7. Je testerai un de ces jours pour vous en parler plus en détails…

J’espère avoir fait le tour du sujet… Si ce n’est pas le cas et que vous avez la moindre question, n’hésitez pas à la poser ! À très bientôt !

 

Categories: Canada

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *