Gérer sa peur de l’avion

Vous rêvez de voir le monde mais vous avez une peur bleue de l’avion ? Bienvenue au club ! Hélas, je ne suis pas la solution à votre problème – j’ai moi-même toujours du mal avec ce moyen de transport pourtant ô combien pratique – mais voici quelques petits conseils qui m’ont rendu service. Totalement paralysé par l’idée de reprendre l’avion un jour – et oui ma peur de l’avion est apparue sans prévenir – j’ai fini par me renseigner sur les stages apprivoiser l’avion proposés par Air France. Vous vous en doutez, ils ont un coût et pas des moindres : 650 euros pour un stage de 7h30 avec suivi personnalisé. J’ai donc laissé tomber l’idée mais si vous avez les moyens de le faire, n’hésitez pas, foncez, de nombreux témoignages attestent de leur efficacité. 

peur en avion

Mes recherches sur ces fameux stages m’auront tout de même permis de découvrir un super bouquinComment ne plus avoir peur en avion co-écrit par Marie-Claude Dentan, docteur en psychologie, le commandant de bord Noël Chevrier et le journaliste aviateur Michel Polacco. Je vous le recommande fortement ! Tout d’abord parce qu’il va vous aider à définir l’origine de votre peur : êtes vous plutôt du genre claustrophobe ? Traumatisé par un accident ? Avez-vous peur du vide ? Ou n’aimez-vous tout simplement pas ne pas avoir le contrôle ? Car oui, si trouver la cause d’une phobie ne permet pas toujours d’y remédier, ça peut au moins aider à la gérer. Autre point positif de ce livre : la partie où il vous explique tout un tas de choses sur le fonctionnement d’un avion. Comment cette grosse carcasse peut-elle s’élever dans le ciel ? Est-ce que l’aile peut se casser ? Quel est ce bruit bizarre après le décollage ? Et bien croyez-le ou non mais le seul fait d’avoir compris comment un avion pouvait voler m’a déjà enlevé une sacrée dose de stress. Parce que, c’est bien connu, quand quelque chose échappe à notre compréhension, ça nous intrigue, ça nous fait peur.

Autre astuce : faites de votre voyage en avion un moment agréable. Facile à dire, hein ? En tout cas, essayez au moins de vous changer les idées. Personnellement, quitte à être piégé dans une carcasse métallique à 10 000 m d’altitude, j’en profite toujours pour regarder plein de films. Mais vous pouvez aussi apporter votre livre préféré ou des petites cochonneries à grignoter, en fait, tout ce qui, d’habitude, parvient à vous occuper l’esprit. Si ça n’enlève pas complètement le stress, au moins avec l’esprit occupé on évite de penser à tous les scénarios catastrophes possibles et imaginables. C’est déjà ça de gagné ! Ah, et puis, jetez un coup d’œil aux membres d’équipage de temps en temps. Tant qu’ils ont l’air zen, il n’y a pas de raison de s’affoler, non ? (ça, c’est que je me répète toujours pour me rassurer…).

peur en avion

Enfin, faites preuve de générosité : partagez votre anxiété ! Avec le personnel navigant, pour commencer, parce que la majorité des équipages sont habitués à ce type de phobie. Ainsi, ils pourront répondre à vos questions et sauront gérer la situation si une crise de panique vous prend. Et puis, pourquoi ne pas en parler avec votre voisin, que vous le connaissiez ou non d’ailleurs. 1 – Parce qu’il est peut-être mort de trouille lui aussi et qu’il est toujours bon de savoir qu’on n’est pas tout seul. 2 – Parce qu’au contraire il est très à l’aise en avion et sa sérénité va certainement faire effet sur vous. 3 – Parce qu’il n’est jamais bon d’accumuler du stress. Parfois, le simple fait de parler peut soulager.

En dernier recours, il y a les petites pilules magiques. Consultez votre médecin et discutez-en avec lui. Perso, je garde le comprimé dans mon sac pendant le voyage, c’est psychologique, ça me rassure. Je n’ai jamais pris de pilules comme ça auparavant et j’ai l’impression que mon stress est tellement intense qu’elles ne vont servir à rien, voire pire : aggraver la situation. D’ailleurs, si vous optez pour ce coup de pouce, oubliez l’alcool. En fait, peu importe la situation, je vous déconseille d’y aller trop fort sur la bouteille. Alcool, stress et altitude, ça ne doit pas faire bon ménage…

Signature-gus1

3 thoughts on “Gérer sa peur de l’avion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *