J’ai l’impression d’avoir passé toute ma vie à rêver de New York : au cinéma, devant des séries télé, allongée sur mon lit les yeux rivés vers le plafond – bon d’accord, là c’est un peu too much… Quoiqu’il en soit, ça y est, le grand jour est arrivé : attention, mode touriste à 100% actif.
Nous sommes le vendredi 4 mars, il est 4h00 du matin et je m’apprête à monter dans le bus qui va me conduire tout droit vers la Big Apple. Pour ce mini séjour – 3 jours & 2 nuit – j’ai choisi jaimontour.com, une compagnie québécoise spécialisée dans les voyages en bus vers New York, Boston ou encore Toronto. Un moyen économique pour moi qui, désolée de vous l’annoncer, n’ai toujours pas trouvé de travail.

Le trajet Montréal-New York se boucle en 6 heures. Enfin, ça c’est la version de Google maps… Nous, on a mis 9 heures et pourtant je n’ai pas vu le temps passer ! C’est donc vers 13h00 que Louis, notre chauffeur de bus, nous a fait débarquer entre la 5ème avenue et la 34ème rue, au pied de l’Empire State Building. Nous, on avait déjà noté tous les endroits que l’on voulait voir alors, avec notre plan de la ville – oui, comme de vrais touristes – on s’est dirigé vers le Grand Central Terminal.

Jour 1
Grand Central Terminal, Central Park, Musée d’Histoire Naturelle et Times Square


Vous allez vite le comprendre, on a dépensé nos derniers dollars – enfin, presque les derniers – dans nos tickets de bus alors on s’est pas mal concentré sur les activités gratuites de New York. Et vous savez quoi, en se renseignant un peu à l’avance, on a trouvé un tas de trucs gratuits à faire. Bref, comme je disais, premier stop au Grand Central Terminal pour enfin voir de mes propres yeux les décors mythiques du retour de Serena Van Der Woodsen. Mais bon, que vous ayez englouti les six saisons de Gossip Girl ou non, un détour par la Grand Central Station est plus que nécessaire car elle vaut vraiment le coup d’œil !

grand central terminal new york

Au sous-sol de la gare, on en a profité pour découvrir Shake Shack, une chaîne de fastfood qui revendique de la nourriture fraîche et de grande qualité. Après avoir commandé, on nous a remis une télécommande qui a vibré une fois notre commande prête, original ! En plus, même ma dernière frite était encore chaude : un réel plaisir pour moi qui mange très – trop – doucement.

Un week-end à New York, c’est très court alors on n’a pas traîné : direction Central Park en remontant la 5ème avenue à pied. Prendre le métro nous aurait fait gagner du temps mais pour des questions de budget (le pass une journée n’existe pas), mais surtout parce qu’on voulait voir un maximum de choses, on a marché tout le week-end. Mes pieds s’en souviennent encore… Ce n’est probablement pas la meilleure saison pour se balader dans Central Park que j’imagine si beau avec ses arbres en feuilles. Mais je peux désormais dire que j’ai profité de quelques rayons de soleil, assise sur un banc à Central Park, et ça, avouez-le, c’est la classe !

Central Park New York

C’était une de mes principales requêtes, moi qui suis fan des immenses squelettes de dinosaures (allez savoir pourquoi…) : le Musée d’Histoire Naturelle. Sur le site, j’avais cru comprendre que l’entrée est en fait une donation : le prix conseillé est de 22$ mais on donne ce que l’on veut. Bon, avec un trou de 22$ dans notre budget, je savais que c’était perdu d’avance mais je me voyais mal lâcher un billet de 5$ pour un tel musée. Alors je me suis dirigée vers les bornes, espérant pouvoir me faire discrète…

Mais là, une employée est gentiment venue m’indiquer que l’entrée au musée était gratuite à partir de 16h45, alors on a patienté… Quel magnifique endroit : authentique, immense et tellement rempli qu’il faut compter des heures pour le visiter entièrement. Nous, le bus nous attendait à côté de Times Square pour nous conduire à l’hôtel alors on s’est concentré sur ce qui nous intéressait le plus : le 4ème étage et sa collection impressionnante de squelettes de dinosaures et le célèbre GumGum de la Nuit au Musée.

Musée d'Histoire Naturelle de New York

C’est donc sur Times Square que nous avons terminé cette première journée. Panneaux publicitaires immenses qui donnent l’impression d’être en pleine journée, une foule de touristes et Olaf, Spiderman et Captain America qui se prêtent au jeu des selfies… Pas de doute, c’est exactement ce à quoi je m’attendais !

Jour 2
One World Trade Center, 9.11 Memorial, Staten Island Ferry, Brooklyn Bridge, China Town, Little Italy, Top of the Rock


Comment vous dire… La nuit fut courte ! Petit déjeuner à 6h30 pour un départ de l’hôtel à 8h, ça pique les yeux mais une journée entière à New York nous attend. Que rêver de mieux ? Louis a fait plusieurs arrêts ce matin pour permettre à chacun de descendre au plus proche de l’endroit qu’il voulait visiter. Nous on est resté dans le bus jusqu’au dernier, de quoi profiter d’un mini tour guidé de la ville par la même occasion. Nous sommes descendus à deux pas du One World Trade Center, le plus haut bâtiment de New York, pour nous rendre au 9.11 Memorial. 

L’ambiance qui y règne est très particulière. Ouvert 10 ans après les attentats du 11 septembre 2001, le Mémorial commémore les 3000 victimes dont chaque nom est gravé dans le bronze. Un symbole très fort : deux bassins situés dans les empreintes des Tours Jumelles. Je ne saurais expliquer ce que j’ai ressenti à cet endroit… Il y a peut-être foule la semaine – quartier des affaires oblige – mais en ce samedi matin le Mémorial était désert, silencieux, paisible…

9.11 Memorial New York

En descendant vers la pointe sud de Manhattan pour prendre le Staten Island Ferry, on est passé devant le célèbre Taureau de Wall Street. Perso, je n’avais pas pensé à le noter dans les choses à voir mais il était indiqué sur la carte et en plus sur notre chemin alors on en a profité. La légende raconte que toucher le taureau apporterait bonheur et prospérité, mais ça, je ne l’ai appris qu’une fois de retour dans le bus… Dommage, ce n’est qu’un prétexte de plus pour revenir passer quelques jours à New York !

Le Staten Island Ferry est une navette gratuite qui relie Manhattan à Staten Island 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. En ce samedi, il y a un départ toutes les trente minutes mais pendant les heures de pointe, vous pouvez en avoir un toutes les 15 à 20 minutes. En embarquant, je vous conseille de rester sur votre droite pour pouvoir admirer la Statue de la Liberté. Elle n’est pas tout près mais on la voit très bien. Ainsi, au retour, restez sur votre gauche pour en profiter encore un peu… La traversée dure une vingtaine de minutes et en plus de voir la Statue de la Liberté, on a une magnifique vue sur la skyline de Manhattan. Et avec un beau soleil : c’était juste magnifique !

Arrivée à Staten Island, le débarquement est obligatoire mais on peut repartir tout de suite pour ne pas perdre de temps. À bord, on distingue tout de suite les habitués, qui empruntent le ferry pour se rendre au travail, des touristes. Nous, on est collé contre les fenêtres et eux, ils sont endormis ou ont le nez dans leur smartphone. Pourtant, j’ai du mal à me dire qu’on puisse se lasser d’un tel spectacle.

Staten Island Ferry

Prochaine étape : l’incontournable Brooklyn Bridge, véritable symbole de New York à faire au moins une fois dans sa vie. Clairement, on y va pour la beauté du pont mais aussi pour sa super vue sur les buildings. Si certains recommandent de prendre le métro pour se rendre à Brooklyn et ensuite d’emprunter le pont direction Manhattan, nous on l’a traversé dans un sens puis dans l’autre en le prenant en photos sous tous les angles.

L’aller-retour est relativement rapide si vous arrivez à slalomer entre les touristes qui, comme nous – faut l’avouer – s’arrêtent tous les deux mètres pour se prendre en selfie. D’ailleurs, pauvres cyclistes qui, bien que la moitié du pont leur soit clairement dédié, doivent annoncer leur arrivée par petits coups de sonnette. Mon seul regret ? Ne pas avoir eu le temps de flâner dans Brooklyn Bridge Park.

Ce midi-là, on a suivi les conseils de notre guide – Norman – et on s’est rendu dans la Petite Italie en traversant China Town. Là, impossible de faire trois mètres sans se faire interpeller. Devant chaque restau, un bonhomme incite chaque passant à venir manger à l’intérieur. Et tu as beau dire non, il ne te lâche pas tant que tu n’es pas hors de son territoire. C’est assez drôle. Nous, on s’est arrêté à La Nonna, un restau italien – évidemment – plutôt bon marché. Et devinez quoi ? On a mangé des pâtes ! Original, hein ? 🙂

Brooklyn Bridge New York

Bon, je sais, je vous ai dit qu’on s’était concentré sur les activités gratuites de New York mais on a quand même craqué pour une activité payante. Pour avoir une vue à couper le souffle sur la ville, plusieurs options sont possibles dont l’Empire State Building et le Top of the Rock. Mais que ce soit dans un cas ou dans l’autre, le meilleur moment pour y aller, c’est juste avant le coucher du soleil. Ainsi, vous en profitez de jour, au coucher du soleil et de nuit.

Nous, on a longuement hésité entre les deux. Enfin, surtout les autres… Personnellement, j’avais déjà opté pour le second mais je ne voulais rien imposer au reste du groupe alors j’ai tenté de les convaincre, l’air de rien… Niveau prix, c’est du pareil au même, l’entrée simple vaut 32 dollars pour l’un comme pour l’autre. Ce n’est donc pas ce qui nous a aidé à trancher. En défaveur du Top of the Rock, il y a la hauteur : 70 ème étage contre 86 ème, mais c’est bien le seul défaut que je lui ai trouvé. La vue sur Central Park est meilleure et puis surtout, je trouve que la vue sur l’Empire State Building fait toute la différence. En même temps, c’est logique me direz-vous, de ne pas voir le voir quand on est dessus…

Bref, on a carrément rentabilisé nos 32 dollars car on est resté deux bonnes heures à admirer la vue de chaque côté de l’observatoire. Deux heures entières à près de 260 mètres de hauteur. Vous vous doutez bien que je ne les ai pas montés à pieds. Non, non, j’ai bien pris l’ascenseur. Un ascenseur au plafond de verre qui vous permet de vivre les 40 secondes d’ascension comme il se doit. Mais bon, il ne fallait pas trop m’en demander non plus, j’ai gardé la tête baissé tout le long… Verdict : ça vaut vraiment le coup ! La vue à 360° sur New York est véritablement à couper le souffle et de nuit c’est encore plus magique !

Top of the Rock New York

Jour 3
Boutiques de souvenirs, Flatiron Building, Times Square


Vous me croyez si je vous dis que je ne veux pas rentrer, hein ? Cette ville… Des trottoirs immenses, pouvoir flâner le nez en l’air sans avoir peur de marcher sur l’œuvre d’art d’un gentil toutou, rentrer dans un magasin le dimanche, profiter de la verdure en plein centre-ville, le mélange d’architecture, l’énergie, le street art… Non, je crois que c’est clair, je ne veux pas rentrer !

En ce troisième et dernier jour, on s’est baladé sur la 5ème avenue pour voir de plus près le Flatiron Building qu’on avait aperçu depuis le bus. Puis on a tranquillement fait demi tour pour remonter jusqu’à Times Square en s’arrêtant dans – presque – toutes les boutiques de souvenirs pour faire la chasse aux bonnes affaires. Ce n’est qu’en arrivant sur Times Square qu’on a vraiment trouvé le bon plan avec des différences allant jusqu’à 5 dollars par rapport à ce qu’on avait vu plus tôt.

Comme les jours précédents, Norman nous a donné rendez-vous à proximité de Times Square pour le grand départ alors on est resté dans les parages jusqu’à la dernière minute. Manger un hot-dog les yeux rivés sur les grands écrans publicitaires, se faire du mal dans les rayons du M&M’s world, flâner dans le Disney Store, on a profité de l’expérience jusqu’au bout puis on s’est résigné à se diriger vers le bus. Fin du séjour, je te dis à très bientôt New York…

Times Square & Flatiron building

 

 

Quelques infos utiles


 

🗽 Jaimontour.com : différentes formules selon le budget et les envies de chacun. Trajet aller-retour + nuits d’hôtel compris dans le forfait. Pas de frais cachés, il faut juste prévoir le tip du chauffeur et du guide dans le budget.
🗽 La Nonna : 134 Mulberry Street, Little Italy. Service agréable et rapide, on y a bien mangé. Et comme on est français, ils rajoutent le tip à la main sur la facture, pas besoin de calculer.
🗽 Boutique de souvenirs : Grand Slam – 1557 Broadway, sur Times Square. Beaucoup de choix et bien située. On y trouve des porte-clés à 99 cts, des mugs à 5$, des tee-shirts à 10$…
🗽 Une autre boutique de souvenirs intéressante : à l’angle de la 5ème avenue et de la 32ème rue à côté de l’Empire State Building. Si vous remontez la 5ème avenue, vous allez également tomber sur une autre boutique où les 30 cartes postales sont à 0,99$ – qu’est-ce qu’on peut bien faire avec 30 cartes postales ? – mais je ne me rappelle plus de l’adresse exacte. Utile comme info n’est-ce pas ?

4 Comments

J’ai croqué dans la Grosse Pomme à pleines dents

  1. Ton article m’a vendu du rêve… C’est décidé pour l’année prochaine je vais tout donner mais je veux y aller! Entre la gare centrale pour être le temps d’une seconde dans la peau de Serena ou le pont de brooklyn pour me rappeler les scènes de Sex and the city…. Du rêve, merci de nous faire voyager Gus 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *